Sur les chemins antiques et les sentiers fleuris de Méditérrannée

la jeune Automne

se promène.

IMG_6456

IMG_6126

IMG_6147

IMG_6143Ici l'été semble déjà bien loin. En quelques jours la robe a été rangée, et les prunes ont depuis longtemps pourri sous l'arbre.

Je porte un serpent au bras.

Le serpent évoque la terre mère. Il est un symbole très ancien, primitif, chtonien. Il est la terre, l'abondance, la vie. Bien que ce symbole préhistorique leur soit bien antérieur, les gaulois l'adoptèrent: ils en enterraient dans les fondations avant de construire leur maison, et le représentaient au pied des statuettes de déesses de la fertilité, au milieu des paniers de fruits et de (souvent) deux enfants.

Il est un symbole féminin depuis des millénaires.

Je me souviens jeune fille avoir tant rêvé sur les prétresses d'Avalon qui avaient deux serpents bleutés tatoués autours de leurs poignets. ("Les dames du Lac", Marion Zimmer Bradley).

IMG_6233

IMG_6102

Rien qu'un détail... un léger relief en forme de Triskel  qui pourrait renseigner le visiteur sur nos attaches, familiales et spirituelles. Rien d'ostentatoire. Que celui qui veut voir, découvre, que l'autre passe tranquilement.

Le triskel si connu est quant à lui un symbole solaire.

Les celtes, peuple indo-européens, vénéraient  le soleil et des Dieux ouraniens (du ciel). Il est ainsi un symbole viril. Ses trois branches réunies représentent la triplicité dans l'unité.

La triplicité est un principe fondamental des peuples indo-européens.d

IMG_6188

 

IMG_6307IMG_6306ne

IMG_6369

IMG_6428oyenne

IMG_6435IMG_6438

IMG_6445

IMG_6222

 Résultat de recherche d'images pour "instagram" lien instagramRésultat de recherche d'images pour "facebook"lienfacebook

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer