Noël...

 

Noël me touche tellement...

 

IMG_5623

 

Quand je vois mes concitoyens à Noël, marquer un temps de pause dans cette vie moderne trépidente et pratiquer encore des rituels millénaires, descendant de l'aube de l'humanité, je me sens profondément émue.

Savent-ils ce qu'ils font, ce qu'il fêtent?

Connaissent-ils le sens primordial et grandiose de leur sapin, l'arbre porteur du feu sacré?

Savent-ils pourquoi ils tressent des roues de feuillage vert dont ils allumeront chaque dimanche une des quatre sections?

Perçoivent-ils au moment de la bûche qu'ils portent, avec un sourire victorieux, le souvenir des temps anciens?

Savent-ils pour le père Noël? Connaissent-ils son véritable nom...

Scandanavian_Imagery

Et au delà... ont-ils conscience d'avoir une pratique "rituelle"?

 

Non.

Pour l'immense majorité.

Mais peu importe...

Ce n'est finalement, pas indispensable...

Le rite est si fort qu'il a sa propre vie.

Il se suffit à lui même, il chemine seul, tranquillement, passant d'une main ridée à celle d'un enfant.

Il se fait  lumière et feu et pénètre les pupilles des enfants.

IMG_4629

Il se fait parfum des forêts septentrionales des peuples dont nous descendons, pour devenir un parfum d'enfance, dessinant profondément dans notre mémoire ses sillons olfactifs.

IMG_5695

Et il peut se faire simple pâtisserie, celle que l'on ne consomme qu'à Noël... Et là, chaque famille, chaque région, peut avoir la sienne!

IMG_5758

IMG_0670

Les rites s'inscrivent profondément en nous d'une manière cicatricielle, charnelle, et nous les femmes, nous les reproduisons, car c'est ce que nous faisons depuis la nuit des temps.

IMG_5680 (2)

Il me semble, avec l'âge, qu' il ne sert à rien de prodiguer à l'entours de grandes leçons de sagesse, d'histoire ou d'anthropologie concernant l'origine de ces rites. Vous seriez étonnés de constater à quel point je suis capable d'observer en silence les pratiques des uns et des autres... tout en y contemplant le vieil héritage de nos peuples païens. (Ce blog est un exutoire!)

J'aime  ce que l'on appelle la foi innocente du charbonnier, celle qui ne sait pas pourquoi elle fait les choses. Je la trouve belle et respectable, capable de transmettre les symboles avec une vraie ferveur et de rendre des objets inanimés plein de vie, bien mieux que les idées d'un "sachant" qui ne pratiquerait pas.

Les rituels ne s'enseignent pas sur une base rationnelle, mais se programment dans l'inconscient.

Biensûr, il y aura quelques vrais curieux, des gens proches de la Nature et avides de spiritualité qui écouteront...

Et si, d'aventure, vous rencontrez quelqu'un de désabusé qui ne voit en Noël qu'une fête commerciale, vide de sens, alors peut-être cette amertume cache t-elle au fond de lui un vide, une béance qui demande à être comblée, et alors il pourra, peut-être, entendre le murmure des temps anciens que vous lui conterez...

Et ce sera bien.

IMG_7000 (3)

Un symbole tourné vers les autres: la couronne sur la porte.

 

Alors décorons nos maisons pour Noël, dressons le sapin et allumons les bougies de l'avent. Fabriquons un calendrier pour les enfants et entourons-nous d'objets et de symboles qui vaudront tous les discours du monde. Leur impact émotionnel est si puissant...

IMG_1280

D'ailleurs si les enfants, (et les adultes qui ont gardé leur âme d'enfant), aiment tant Noël , c'est sans aucun doute grâce à toutes ces décorations au symbolisme fort, et à ces traditions familiales.

IMG_4567

 

Dans ma famille, nous avons toutes ces traditions mais d'autres également puisque Noël n'est pas pour nous une fête religieuse d'adoration mais une célébration: une célébration de la vie et des forces de la nature, celle de la renaissance du Soleil.

Car chez nous Noël a toujours été le Solstice d'hiver, fêté le 24 décembre.

Le solstice d'hiver n'est rien d'autre qu'un moment astronomique dans l'année dont l'homme moderne n'a fichtrement plus rien à faire: celui-ci appuyant sur un bouton pour s'éclairer ou se chauffer et remplissant son chariot pour se nourrir, il est  totalement déconnecté... comme... arraché! (notez que si l'on arrache en conservant les racines, on peut replanter!)

Evidemment, pour l'homme lié à la nature, tout était bien différent:

Tout au long de l'automne, il avait vu le soleil s'éteindre petit à petit... alors imaginez, quelle joie pour lui cela pouvait être de célébrer sa renaissance! Timide certes, à l'image d'un minuscule enfant-soleil, mais qui grandirait jusqu'à redevenir le superbe et puissant Soleil du 21 Juin.

Capturehjhgjhg

Contrairement aux anglo-saxons qui fêtent "Christmas", nous avons la chance merveilleuse d'avoir gardé ce nom qui vient du celte:

"Noio Hel"

"nouveau soleil" 

Noël!!!

 

IMG_9862

Mon jeune frère, mes deux soeurs et moi l'ainée.

Petite, nous fêtions Noël en famille après avoir compté les jours sur le calendrier de l'Avent. Il portait cette inscription:

"Sol invictus",

 brodé au fil rouge par ma mère. Comme chaque année, elle  décorerait la pièce avec une profusion incroyable de branches et de rubans, rouges également et installerait un immense sapin. Biensûr, elle passerait des heures dans la cuisine pour nous préparer deux repas exceptionnels...

Car le rôle des femmes est de transformer une simple maison en foyer.

 

Mon père, le "sachant", l'homme éclairé qui a donné cette direction spirituelle à notre famille, ne partait pas dans de grands discours pompeux et écrasants sur les origines païennes de Noël.

Non, nous fêtions juste Noël...

en célébrant le retour du soleil.

Il avait (et a toujours) cependant, et comme beaucoup d'hommes que je connais, le goût des objets à forte charge symbolique.

 Et l'on sentait bien qu'au delà des symboles partout dispersés dans la maison, se trouvait des abîmes... Ô grands  dieux... infinis!... d'une mémoire ancestrale dont nous, pauvres enfants, étions les héritiers et dont nous savions si peu de choses.

Elle est peut-être là la clé de l'édifice de mes parents: peu de paroles, des actes.

"Des actes"... C'est un peu grandiloquent!

Alors disons plutôt, des actions quotidiennes, une attitude, des symboles et des objets mêlés à nos vies: des rites en un mot. 

Notre "drakkar" comme nous l'appellions est l'un de ces objets.

Il est toujours sur la cheminée chez mes parents dès le premier jour de l'Avent.

C'est un drakkar-bougeoir en bois.

 

Mes parents l'avaient reçu en cadeau de mariage par un ami sculpteur.

Les photos nous évoquent un passé  d'un autre temps (délicieusement insouciant...).  Un mariage d'hiver en Flandres, le 6 décembre 1975, le jour de la Saint Nicolas, Père Noël des flamands.

 

Depuis lors, le drakkar fit parti de notre "trousseau" familial.

 

Une fois, je me le rappelle,  nous avions fêté Noël  chez des amis.

Eux aussi avaient un "drakkar".

Il y eut les mêmes bougies, le même rituel évident, simple et lumineux.

 

Je me souviens de cette sensation "d'arrimage", comme deux maillons d'une chaine qui assemblait nos familles.

Nous étions au sein d'une communauté.

 

Depuis nous perpétuons cette tradition ...

 

La barque solaire:

 

 

 

IMG_9555

La barque solaire est un symbole ancestral que l'on retrouve chez nombre de peuples anciens lié à la mer ou aux fleuves (vikings, étrusques, egyptiens...)

 

En effet, quand le soleil se couche à l'horizon sur l'eau, son cercle entamé semble soutenu par une barque.

 

La barque est lié au coucher du soleil et au solstice d'hiver (contrairement au char qui monte, symbole de l'aurore et du solstice d'été).

 

Chez nous il a la forme d'un drakkar.

 

 

 

Au soir de Noël ou du solstice d'hiver, la famille, les amis laissent un moment les rires de la fête, et chacun se regroupe autour du drakkar de bois avec une solennité bon-enfant.

 

IMG_9570

 

IMG_9581

 


 

Puis voilà comment nous procédons chez nous:

 

  Trois personnes désignées à l'avance, se présentent chacune leur tour pour allumer les trois bougies de la barque.

 

La bougie rouge est allumée en premier.

 

Elle est le passé.

 

IMG_9818

 

Le père allume d'abord la bougie rouge en disant:

 

"j'allume cette flamme en souvenir de tous les morts de la famille qui nous ont précédés sur cette terre et sans qui nous ne serions pas ce que nous sommes. Notamment... (citer ici par exemple les défunts de l'année écoulée ou ceux que l'on veut mettre à l'honneur cette année.)

 

IMG_9802

 

Puis c'est au tours de la deuxième bougie , elle est bleue.

 

Elle est le Présent.

 

IMG_9631

 

C'est le moment de penser à ceux de votre famille, de notre clan qui n'ont pas pu venir, à ceux qui sont présents dans nos coeurs.

 

Cela convient très bien à la mère de famille, à l'hôtesse.

 

elle peut dire: "j'allume cette flamme en témoignage de fidélité à tous les parents et amis absents qui ne peuvent se trouver avec nous ce soir, notamment... (citer ici quelques noms...)

 

IMG_9643

 

La troisième bougie, est verte, comme l'espoir.

 

Elle est le futur.

 

 

 

IMG_9650

 

Nous aimons chez nous que ce rôle revienne à une femme enceinte ou à une jeune maman. Ce soir c'etait la plus jeune de nos fille. On pourrait tout aussi bien demander à une personne âgée. Elle pourrait ainsi dire:

 

"j'allume cette bougie en espérance de tous les enfants qui naîtront dans notre communauté, perpétuant ainsi les valeurs qui nous sont si chères. Je pense à ... (citer les naissances de l'année).

 

Un mot peut-être également dit sur nos futurs en potentialité, nos projets, nos espérances, sur l'avenir qui se dessine pour chacun avec ses motifs de joie.

 

 

 

IMG_9691

 

 

 

On peut ensuite entonner un chant...

 

car rien de mieux que le chant pour unir les coeurs.

 

IMG_9694

 

 

 

IMG_9765IMG_9735IMG_9770

 

IMG_9789