mercredi 8 novembre 2017

Transmettre par l'histoire.

      Cet homme  un brin collectionneur, fou d'histoire, qui peint des soldats de plomb et construit des avions en carton, c'est mon père. Mon père a bâti un empire... le nôtre du moins: un paysage de campagne, une grande maison isolée remplie d'enfants, d'amis, des enfants des amis, d'animaux.  Il y eu d'abord des filles, un fils, puis ses gendres et belle fille. Une maison pleine d'agitation. "La maison du bonheur" comme on nous le dit souvent! Dix-sept petits enfants courant, jouant et... [Lire la suite]

lundi 8 mai 2017

Cérémonie du 8 Mai.

Petit       Remise de la légion d'honneur à un "jeune homme", 70 ans après ses hauts faits... J'imagine aisément qu'on me demandera pourquoi... Pourquoi y aller et surtout pourquoi en parler ici ? On me dira que ces commémorations n'ont rien de traditionnel ou de sacré, qu'elle ne sont liées à aucun cycle naturel, aucune saison ou fête antique ...   Je répondrai par une autre question. Si nous parlions plutôt de "comment" ? Comment célébrer nos valeurs? Le courage, le... [Lire la suite]
mercredi 11 novembre 2015

Cérémonie du 11 Novembre

  On trouvera mille raisons de ne pas y aller... L'horreur d'une guerre fratricide, inutile et criminelle, le chant de la Marseillaise, la politique, la République, les politiciens, le temps, la pluie... la flemme.   L'inutilité? Certes, comme toutes les choses réellement importantes... Mais c'est vrai, il est difficile de s'y sentir réellement à sa place quant on a pas supporté soi-même son lot de douleurs liées à la Guerre.   Spectatrice? Non.   Voir et se montrer. En un mot: Communier. ... [Lire la suite]
Posté par AudeBS à 17:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 11 novembre 2014

Mémoire de 14-18

 Cousine Alix devant l'autel des ancêtres chez Grand-père et grand-mère.    Louis B. n'avait que 16 ans quand il s'engagea volontairement. Un adolescent. Il revint chez lui... la gueule cassée. Nous n'avons aucune photo, ni d'avant ni d'après, mais il choisit de devenir gardien de cimetière, ce qui ne laisse pas deviner chez lui une immense envie de vivre en société... Mais la vie allait mettre sur sa route une gentille "marchande des quatre saisons " qui poussait sa carriole. Ils se marièrent et des années (et une... [Lire la suite]