IMG_5029

PetIMG_4958itIMG_4962  IMG_4959

IMG_5001

IMG_4985

IMG_5006   IMG_5007   IMG_4993

Remise de la légion d'honneur à un "jeune homme", 70 ans après ses hauts faits...

IMG_4998

J'imagine aisément qu'on me demandera pourquoi... Pourquoi y aller et surtout pourquoi en parler ici ?

On me dira que ces commémorations n'ont rien de traditionnel ou de sacré, qu'elle ne sont liées à aucun cycle naturel, aucune saison ou fête antique ...

 

Je répondrai par une autre question. Si nous parlions plutôt de "comment" ?

Comment célébrer nos valeurs? Le courage, le dévouement, pour la terre de ses ancêtres, le culte des héros, la guerre et le retour à la paix, l'unité des peuples européens , etc.

Bien sûr, chacun est à même de construire sa propre liturgie familiale. A chacun d'écrire son propre livre des cultes ...

Tant qu'il agit.

Les commémorations patriotiques se sont imposées à nous avec une certaine... évidence. La première fois, il y a des années, c'était sous l'inspiration d'une maîtresse : Elle cherchait des volontaires pour déclamer la litanie des « morts pour la France » et chanter la Marseillaise. Dans notre petit village d'alors, l'assistance était, jusqu'ici âgée, il y avait peu de participants. Peu de jeunesse. Une certaine tristesse. La promesse d'un souvenir qui s'éteindrait...

Ce jour là, nous nous sommes alors profondément sentis à notre place, et depuis, nous nous y rendons toujours. Le simple fait de rendre hypothétique cette cérémonie, affaiblirait le sens que nous lui donnons. Il n'est plus nécessaire de convaincre les enfants. Il n'est plus non plus utile de leur dire qu'il faut avoir des tenues un peu plus habillées qu'à l'ordinaire. Ils s'habillent eux-même en conséquence. C'est aussi un apprentissage, trop rare chez nous qui manquons de célébrations collectives.

IMG_4944IMG_4973

 IMG_4942

IMG_5076IMG_5117

IMG_5142IMG_5077

IMG_5137

L'histoire vivante....

IMG_5053IMG_5051IMG_5055

On ne choisit pas sa patrie, on y naît. On naît dans une famille, un village, une région, un pays, une terre... Nous sommes des êtres ancrés, profondément liés à la terre.

Nos bois, nos collines changent au fil des saisons et parfois, malheureusement, au fil des guerres.

Les obus ont dessiné de nouvelles géographies, détruit des villes entières et frappé les esprits.

On ne choisit pas sa patrie, on lui appartient, on n'y peut rien ! Et notre patrie c'est la France, héritière des Gaules.

Nous enseignons à nos enfants qu'on peut en être fier. Fier de nos vielles bâtisses, de nos coutumes, de notre terroir , de notre accents et de nos vieux-parler...

La terre s'est nourrit des morts. Elle a créé des héros et des mythes. Elle a façonné des peuples . (Et un américain au milieu des français se reconnaît au premier coup d’œil !)  Car une terre modèle les traits, les visages, les tailles et les attitudes de ses enfants...

IMG_5057 IMG_4991

IMG_5100

Choc temporel!

 

"La patrie, c'est toutes les promenades à pieds que l'on peut faire autours de son village"- Jules renard

"Une patrie se compose des morts qui l'ont fondée, aussi bien des vivants qui l'a continuent"- Ernest renan

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer