IMG_3755

 Feuilles de laurier épandus sur la pierre.

Dévotion,  tradition.

Ces rites sont beaux et gais. Et ceux qui les pratiquent sont mon peuple, inchangé.

 Durant le trajet nous sommes passés devant la cathédrale; les fidèles sortaient en souriant, leur rameau à la main.

Mon peuple est en liesse, et je me réjouis avec eux.

A vrai dire, le sens m'échappe car mes lacunes bibliques sont nombreuses.

Mon imagination s'évade et ce sont des visions d'autres fêtes anciennes qui me réjouissent ...et m'attristent à la fois.

***

IMG_3656

Nous entamons l'ascension sous un soleil magnifique.

Dimanche, jour du soleil, nous grimpons vers un chevalier à l'armure d'or.

 Les toits surplombent la mer et ses courants qui dessinent des sillons dans le sable,

tel un village arraché et posé là, sur cette îlot rocheux,  par une main de géant.

IMG_3642IMG_3633

IMG_3641IMG_3667

IMG_3653

 

IMG_3652

On grimpe, on monte... on traverse le petit cimetière.

Quels sont les patronymes de ces gens qui ont vécu ici et y sont morts? Générations immuables, au milieu des torrents de visiteurs.

IMG_3665IMG_3687

Et puis c'est l'arrivée. Eblouissante.

IMG_3678

IMG_3672

On est là où l'horizon se courbe, là où la terre montre sa véritable rondeur.

Lumière, soleil!

 Devant nous s'étend un mirroir d'argent aux limons mouvants. Des reflets métalliques s'allument et s'éteignent au gré des ombres rapides des nuages.

 

IMG_3682

 

 

Et puis tout à coup, un vent glacial s'abbat sur nous.

IMG_3720IMG_3721IMG_3722IMG_3723

 

IMG_3690

L'archange victorieux disparait dans la brume.

  Il est cet ange guerrier qui ne tue pas le dragon.

Il le maîtrise.

Car on annihile pas ce qui nous est complémentaire.

Il le soumet, à ses pieds, comme cette magnifique forteresse encerclée par les courants sinueux, les marées, les tempêtes.

IMG_3715

Nous nous réfugions dans les murs. C'est la messe des Rameaux. Un prêtre encense l'assemblée d'épaisses fumées blanches au parfum de myrrhe. Un chant... un chant polyphonique merveilleux est entonné par des Soeurs . Nous restons, captivés par la beauté de cette harmonie.

Et puis la messe reprend. Les noms et les mots sonnent comme une langue étrangère et lointaine. Cette élévation n'est pas la notre. Nous partons.

IMG_3744

etite

Nous entrons à l'intérieur du Mont: une grotte gigantesque soutenue par des forêts de piliers. Au travers d'un véritable dédale, les différentes salles profanes ou religieuses, les cryptes, apparaissent une à une, sobres et puissantes. Le Mont, d'abord aérien et solaire, nous invite en son ventre au silence, à la visite silencieuse,  à l' introspection.

Ce mont est beau en clair-obscur.

IMG_3736IMG_3737

Selon la légende chrétienne, le Mont était autrefois un lieu sacré païen, entouré d'une épaisse forêt: la forêt de Scissy*.

Un gigantesque raz-de-marée aurait alors purifié la région, décapitant le mont rocheux et permettant aux premiers moines de s'installer dans une grotte.

Depuis, les sources scientifiques infirment la thèse du raz de marée et la forêt de Scissy ne semble pas avoir existé.

Il n'a pas été fait table rase du passé.

Il reste une filation, une continuité...

IMG_3791

Le Mont était un haut lieu druidique, extrêmement vénéré et un dolmen était en son sommet. Les sites du Mont-Saint-michel et l'ilôt voisin de Tombelaine étaient des lieux sacrés pour le peuple gaulois .

Tombelaine vient de "tumulus de belenos".

Belenos était le Dieu gaulois de la guerre, de la lumière et des morts, attributions communes avec l'Archange saint-Michel.

 

*De plus, la déesse Sessia, était une déesse gauloise des champs et des semailles. Elle pourrait avoir donné son nom à la région.

 

IMG_3774

 

IMG_3777IMG_3793

  IMG_3781

 

Rameaux - De bons païens

Petite, nous n'avons jamais fêté les Rameaux. Oh je voyais bien les brins de buis que ma grand-mère glissait un peu partout, derrière les crucifix et les images pieuses ou même encore derrière.. les par-soleil de la voiture! Le plus impressionnant était chez mon arrière grand-mère une tête de Christ en plâtre d'une taille assez colossale, couronnné d'un fil de fer épineux.

http://debonspaiens.canalblog.com


 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer