99313639

 Cousine Alix devant l'autel des ancêtres chez Grand-père et grand-mère.

 

 Louis B. n'avait que 16 ans quand il s'engagea volontairement. Un adolescent. Il revint chez lui... la gueule cassée. Nous n'avons aucune photo, ni d'avant ni d'après, mais il choisit de devenir gardien de cimetière, ce qui ne laisse pas deviner chez lui une immense envie de vivre en société...

Mais la vie allait mettre sur sa route une gentille "marchande des quatre saisons " qui poussait sa carriole. Ils se marièrent et des années (et une petite douzaine d'enfants) plus tard, on disait encore d'eux

"ah... ils s'aimaient ceux là, qu'ils s'aimaient!..."

Je tiens ces propos de ma Grand-mère, leur belle fille. Je l'avais faite parler, il y a longtemps, avant que sa tête ne s'envole...

Et j'avais bien fait. Il faut faire parler nos aïeux, il faut recueillir cette mémoire vive et la transmettre.

Une photo sans légende, un nom sur un arbre généalogique ne sont que de la mémoire morte.